Découvrez le nouveau site internet du Musée de la Poupée de Paris en cliquant sur notre url www.museedelapoupeeparis.com



Photos Charles Fegen, Alex Howe, Musée de la Poupée


Une exposition sur les poupées icônes de la mode


Le Musée de la Poupée-Paris est ravi de célébrer le cinquième anniversaire des Sybarites™ par une exposition temporaire qui rend hommage à ces poupées, nouvelles icônes de la Mode, créées à Londres par Superdoll-collectibles™.

Tout comme les Pandores de l’Ancien Régime et les Parisiennes du Second Empire, les SybaritesTM incarnent un renouveau, pour ne pas évoquer une véritable révolution, aussi bien dans le monde des poupées que dans celui de la Mode. Les Pandores, mannequins de luxe sous l’Ancien Régime étaient les ambassadrices de la mode parisienne dans toutes les cours du monde. Les couturiers parisiens divulguaient ainsi leurs dernières créations. Leur popularité était telle qu'elles bénéficiaient de laisser-passer royaux même en temps de guerre, afin de franchir les frontières sans encombrement.

Le but de cette exposition est de dévoiler au grand public l'essence des SybaritesTM, tout en montrant leurs ancêtres, notamment les poupées de mode qui ont marqué les deux derniers siècles, par un parcours qui remonte le temps jusqu'à l'apparition des SybaritesTM en 2005.

S’agit-il d’objets utilitaires? De jouets? Ou tout simplement d’oeuvres d’Art? A chacun de faire son choix!

retour en haut de page


Les poupées SybaritesTM et leurs créateurs


Les SybaritesTM sont l'oeuvre des couturiers Charles Fegen et Desmond Lingard qui ont créé leur propre ligne de poupées répondant aux critères esthétiques et qualitatifs qui sous-tendent leurs fabuleuses créations de mode. Ils ont ainsi inscrit leurs SybaritesTM dans la lignée des Pandores et des poupées mannequins du Second Empire, si exquises dans leur incarnation du luxe et du raffinement.

Fugu
Mascara trio

C+D ont abouti, grâce à leur vision artistique, à une étude de marché souterraine et à un développement inouï de leur société, à réaliser la poupée de leurs rêves : Clone 0101 Venus D’Royce, apparue en 2005. Initialement, ce moule qui devait servir à une poupée unique a permis de réaliser deux variantes, dont certains exemplaires ont été gardés à l’abri des yeux du public jusqu’à aujourd’hui.

Traveller bride

La première poupée produite en plus d’un exemplaire, Sureal, a donné le ton dès son apparition: épuisée en quelques heures. Sureal était en avance sur la Mode, sans aucune crainte de s’éloigner des canons esthétiques des poupées traditionnelles. Les finitions, aussi bien des poupées que des habillages, furent d’emblée d’un niveau excessivement élevé, jusque là inédit. Le moindre détail, de la conception à l’emballage, fut fait sur mesure afin que C+D réussissent leur début dans ce monde impitoyable de la poupée.



Sur le marché secondaire, ces poupées se situent bien au-dessus de leur prix de vente public et s’avèrent être considérées comme des trésors par les personnes qui les collectionnent. Au-delà de la poupée elle-même, les amateurs avertis saluent avec admiration le raffinement méticuleux des moindres détails de ces créations, jusqu’aux emballages, parmi lesquels le masque de protection, marqué «Sybarite», qui entoure chaque tête.

Piglet fashion victim

Depuis leur première apparition dans le monde industriel, les SybaritesTM se sont imposées comme les leaders sur un marché hyper spécialisé. Leurs créateurs sont reconnus pour leurs commentaires subversifs en matière de société et de politique. Leur incarnation de la nouveauté et de la rigueur en font des références dans le monde des poupées mannequins. Leurs poupées « Chalk White », pièces uniques personnellement habillées et peintes à la main par C+D, ont été présentées lors de soirées très exclusives à Londres, Paris, Moscow, New York et Tokyo.

Opera Ba

Ce qui rend la démarche de C+D extrêmement audacieuse, c’est le fait qu’ils ont apporté la Haute Couture aux poupées, alors que la plupart des autres fabricants de poupées des dernières générations ont essayé de faire l’inverse. Une poupée SybariteTM n’est pas juste une poupée, c’est une partie intégrante de C+D, un cheminement vers un concept tangible et néanmoins éthéré.

Self medication

Charles Fegen, un couturier spécialisé en lingerie de mariées, et Desmond Lingard, un surdoué en techniques de couture, ont collectionné les poupées mannequins pendant plusieurs années avant de fonder Superdoll_Collectibles. Tout d’abord, ils ont créé des robes pour poupées par simple passion. Mais lorsqu’une de leurs créations se vit estimée pour une vente aux enchères au-delà de $2000, C&D réalisèrent tout à coup qu’il était réaliste de s’aventurer professionnellement dans ce domaine.

Charles Fegen et Desmond Lingard

Charles et Desmond se sont rencontrés à l’Ecole de Mode en Afrique du Sud. Ils ont travaillé ensemble sur de nombreux projets et leurs talents se sont nourris des toutes nouvelles scènes d’avant-garde sur fond d’apartheid.
Lassés de leur pays d’origine et dégoûtés par ses pratiques dans le milieu de la mode, ils décidèrent de s’établir à Londres, en Angleterre.
Ils déboulèrent ainsi dans la capitale pour habiller des clients parmi les plus célèbres du monde. Ce déracinement fut des plus bénéfiques pour leur art. Lorsqu’ils créèrent leur première poupée, C+D poursuivirent deux objectifs : trouver la matrice parfaite qui leur permettrait de s’exprimer et concrétiser la poupée idéale qu’ils avaient si longtemps cherchée en tant que collectionneurs.

Couture swallow

Le musée présente, à l'occasion de cette exposition, Slipper, une poupée SybariteTM exclusive en série limitée. Elle sera dévoilée lors du vernissage le 13 mars 2010.























retour en haut de page


Histoire des poupées de Mode

Les Pandores :

Dès le XVII siècle, les Pandores étaient les parfaites ambassadrices de la Mode Parisienne dans toutes les cours d’Europe et d’ailleurs. Ces mannequins en miniature permettaient à l’aristocratie de visualiser, en petit, les modèles ensuite réalisés en taille humaine par les mânes de la ‘Haute Couture’ parisienne de l’époque. Ces poupées étaient si populaires, et leur rôle était perçu comme tellement indispensable, qu’elles disposaient de laissez-passer royaux afin de franchir les frontières sans encombre, même en temps de guerre!

Reproduction d'une gravure ancienne





Reproduction d'une poupée de bois en vogue au XVIII


Les Parisiennes :

Sous le Second Empire, c’est la bourgeoisie qui a permis l’essor inouï de nouvelles poupées de mode, ces jouets d’enfants appelés aussi des « Parisiennes », dont la tête et parfois les membres étaient en biscuit, le corps en bois ou en peau, et dont le raffinement vestimentaire n’avait rien à envier à celui de leurs ancêtres. Des couturiers illustres, tel Worth, habillèrent ces poupées exquises avec luxe, grâce et démesure. Elles jouèrent un rôle essentiel dans l’éducation de plusieurs générations et, aujourd’hui encore, elles enflamment les esprits des collectionneurs avertis du monde entier.

Lilas, poupée Rohmer, Napoléon III

Lilas, poupée Rohmer, Napoleon III


Lilas, la superbe poupée de mode présentée ci-dessus et pièce centrale de l'exposition, fait aussi l'objet d'une nouvelle publication du Musée.
L'ouvrage, raconte l'histoire de cette poupée exceptionnelle, venant de la célèbre maison Rohmer, conservée en parfait état avec un très riche trousseau dans sa malle d'origine. Chaque toilette y est présentée de façon détaillée et photographiée dans des mises en scène reconstituées avec des meubles et des accessoires du Second Empire.

Lilas, la vie exemplaire d'une poupée de mode sous le Second Empire
Cahier N°1
Par Samy Odin – (en français et anglais)
21 X 29,7 cm - 80 pages - + de 150 photos
Dédicace de l'ouvrage lors du salon Toymania le 2 mai 2010.


Les silhouettes décoratives Art Nouveau et Art Déco :

Au tournant du siècle, la poupée acquit une dimension décorative sans précédents. Il était de bon ton d’afficher dans les intérieurs à la mode des poupées vêtues de tenues « dernier cri ». Mesdames Laffitte et Désirat, grâce aux pages élogieuses du magazine « Fémina », glissèrent dans toutes les maisons où l’on faisait des mondanités de frêles silhouettes en cire, coulée sur une armature métallique, parées des ultimes tenues « Haute Couture » de la capitale. Des modèles de chez Poiret, Lelong, Lanvin, inspirèrent ainsi les habillages de poupées qui n’avaient plus rien d’un jouet d’enfants.

Fleurette, Petitcollin


Les poupées de salon :

Dès la fin des années Vingt et jusqu’à l’éclat du deuxième conflit mondial, un autre type de poupée décorative fit son apparition sur un marché, désormais, destiné à tous les milieux confondus.
Les poupées de salon, dites aussi «poupées de lit » ou « poupées boudoir », étaient aussi bien vendues confectionnées en entire qu’en pièces détachées, afin que chaque maîtresse de maison l’assemble et l’habille en fonction des coloris et du style de son intérieur. La plupart de ces poupées avait une tête recouverte en pongé de soie ou en jersey, les traits peints à la main, un corps en toile bourrée et des membres en tissu cousu ou en composition. Les modèles les plus raffinés, et notamment ceux de la maison italienne Lenci, étaient tout en feutre et se négociaient à des prix prohibitifs.

Poupée boudoir


Les mannequins d’après-guerre :

Avec le boom des matières plastiques, une nouvelle génération de poupées à jouer et de poupées décoratives fit son apparition sur un marché de plus en plus ouvert aux échanges internationaux. En Italie, Ottolini produisit Sonia tandis que son concurrent Bonomi fit fortune avec Jenny. En Allemagne, dès 1955, ce fut le tour de Lilli, qui servit d’inspiration à la très américaine Barbie , qui allait tout bouleverser sur son chemin après son apparition en 1959. Après elle, de nombreuses poupées mannequins fleurirent dans chaque pays, en représentation de cette silhouette féminine adulte qui fait toujours autant rêver les petits et les grands, avec ses garde-robes inépuisables qui reflétent si bien l’air du temps.

Bild Lilli et Barbie TM



Pour voir quelques images du vernissage :
http://www.poupendol.com/news.html

Samy et Guido Odin, les dandys fondateurs du Musée de la Poupée-Paris


A voir aussi sur l'exposition :
http://marieaunet.blogspot.com/2010/02/nouvelles-icones-des-poupees-pandores.html
http://www.culturesanscensure.over-blog.com
http://espresso.repubblica.it/style_design/archivio/23927669?ref=rephpsp4

retour en haut de page


Autour de l'exposition...








"SlipperTM" une poupée SybariteTM exclusive MUSEE DE LA POUPEE-PARIS !!!

Le musée propose, à l'occasion de cette exposition, une poupée SybariteTM exclusive en série limitée. Elle sera dévoilée lors du vernissage le 13 mars 2010.

Réservation au 01 42 72 73 11 ou boutique.musee@noos.fr









NOUVELLE PUBLICATION : "Lilas, la vie exemplaire d'une poupée de mode sous le Second Empire"

Samy Odin vient de faire paraitre un tout nouvel ouvrage consacré à Lilas, une magnifique poupée de mode de fabrication Rohmer. Vous y découvrirez son incroyable histoire et son riche trousseau. Samy Odin dédicacera l'ouvrage lors du salon Toymania le 2 mai 2010.







Atelier enfants - "Robe de princesse de papier"

Les enfants dès 4 ans, s'inspirent des somptueuses robes de poupées pour composer par collage, découpage, dessin, une robe de princesse pour une poupée de papier. Elles découperont et maquilleront la poupée et l'habilleront d'une jupe bouffante ou évasée, de manches gigot ou trompette...

sur réservation au 01 42 72 73 11








Séances de contes pour les enfants - "Le monde des jouets"

Chaque mercredi, le musée propose une séance de plusieurs histoires, pour les enfants à partir de 3 ans. Une poupée grandeur nature, vous conduira au fil des histoires dans le monde merveilleux des jouets. Installez-vous confortablement, ouvrez grand vos oreilles et imaginez que, le temps d'une histoire, les poupées prennent vie !

sur réservation au 01 42 72 73 11







Séances pédagogiques pour les enfants et les familles

Le musée propose, chaque mercredi, des séances pédagogiques réservées aux enfants dès 5 ans et leur famille. Vous découvrirez les poupées à travers la manipulation de pièces détachées de poupées d'époques différentes. La séance se termine par un parcours commenté des salles permanentes du musée. Vous visiterez ensuite librement l'exposition temporaire.

sur réservation au 01 42 72 73 11








Goûters d'anniversaire au Musée - "Fête ton anniversaire avec les poupées !"

Fête ton anniversaire de façon inoubliable avec tes amis parmi les poupées !
Un cadeau en plus ! Un cadeau sera offert à chaque enfant qui fêtera son anniversaire au musée.

Visite libre ou pédagogique + goûter (non fourni) + séance de contes ou atelier
Formules modulables - le mercredi et le samedi - sur réservation 01 42 72 73 11






CONFERENCE

POUPEES

MANNEQUINS

MODE

PANDORE

SYBARITETM


Conférence "Des poupées Pandores aux Sybarites"

Samy Odin, directeur du musée, propose une conférence sur les poupées mannequins depuis les fabuleuses Pandores Ancien Régime jusqu'aux nouvelles icônes que sont les SybaritesTM.

les samedi 14/03/10, 11/09/10 à 16h

sur réservation au 01 42 72 73 11








Initiation à la poupée

"Oui vous pouvez toucher !" Samy Odin, vous propose une séance de découverte de la poupée et de son histoire avec manipulation des objets, pièces détachées, perruques, yeux... Après cette séance historico-tactile vous pourrez visiter librement le musée avec un nouveau regard.

Un vendredi par mois à 14h

sur réservation au 01 42 72 73 11







Séminaire de découverte des fabricants de poupées français du XX siècle

Samy Odin, directeur du musée et spécialiste en poupées, vous propose un premier cycle de séminaires sur les fabricants de poupées français de 1899 à 1939. Ces séances de 2 heures vous permettront d'étudier les poupées de la tête aux pieds et de les situer dans le contexte de l'histoire de chaque fabricant.

Cycle de plusieurs séminaires à raison d'un vendredi par mois.


sur réservation au 01 42 72 73 11







Combien vaut ma poupée ? Expertises de poupées

Combien vaut ma poupée ? De quand date-t-elle ? Où a-t-elle été fabriquée ? Par qui ?...
Samy Odin, directeur du musée et spécialiste en poupées, répond publiquement à toutes vos questions, sur présentation de votre poupée, après votre visite au musée.

Un samedi par mois, sur réservation au 01 42 72 73 11







Une boutique et une librairie spécialisées

La boutique du Musée, ouverte du mardi au samedi de 10h à 18h, est également accessible sur ce site.

Elle propose des poupées anciennes et de collection, des poupées jouets, des vêtements et des accessoires, des ouvrages, de la carterie, des peluches, des miniatures et des produits dérivés...



 




Une clinique pour poupées et peluches, des expertises

La clinique pour poupées du musée répare les poupées anciennes, les baigneurs, les peluches, les doudous...

Véronique Derez, notre restauratrice, est généralement présente 1 jeudi sur 2 de 13h à 16h mais vous pouvez, bien sûr, venir du mardi au samedi pour un devis. (sur présentation de la poupée ou de la peluche malade)

Des expertises écrites et des cartes d'identité payantes sont réalisées, sur rendez-vous avec le directeur et sur présentation des objets.




retour en haut de page


Partenariat


Cette exposition a été montée grace à la collaboration de :
Superfrock.com



Prochaines expositions



Baby boom
poupées fraçaises, 1946-1959

9 octobre 2010 - 13 mars 2011


ET


Le retour du Père Noël
9 octobre 2010 - 9 janvier 2011



retour en haut de page


Tous droits réservés.