Découvrez le nouveau site internet du Musée de la Poupée de Paris en cliquant sur notre url www.museedelapoupeeparis.com

Exposition du 6 juin au 24 septembre 2006


L'Europe des 25
en poupée régionales et folkloriques
Affiche de l'exposition


• • Du costume régional à la poupée • •

Les variations dans les costumes de pays sont en grande partie liées aux climats et aux matériaux disponibles.
Ce n’est qu’à partir de la révolution que les codes vestimentaires et les couleurs, jusque là réservés à l’aristocratie, sont devenus accessibles à tous.

L’industrie avec l’invention du métier à tisser par Jacquard en 1812 a renforcé ce mouvement en permettant de fabriquer des tissus variés dans plusieurs coloris et à grande échelle. Parallèlement, la découverte de colorants artificiels a permis d’obtenir à moindre coût des étoffes et des fils aux couleurs vives et stables à des prix abordables. De même, l’invention de l’eau de javel a permis de blanchir les tissus sans avoir à les exposer durant de longues semaines au soleil. Enfin, l’invention de la machine à coudre par Thimonnier et Singer a également accéléré la fabrication des vêtements. La diffusion de catalogues de vente par correspondance rendit accessibles, même dans les campagnes, les dentelles, rubans, galons…

Métier à tisser par Jacquard
Prototype de machine à coudre par Thimonnier

Le costume folklorique européen connaît le début de son âge d’or vers le deuxième quart du XIXe siècle.
Son développement est lié aux avancements de l’industrie et à la diffusion des matières premières.

Une fois devenu un véritable outil d’identité dans les pays européens, le costume régional va prendre une dimension politique qui s’affirmera à chaque fois qu’un peuple se sentira menacé, on le voit notamment pour l’Alsace. Même si les costumes régionaux ne sont plus que très occasionnellement portés aujourd’hui, cet esprit de revendication identitaire est encore très présent, surtout dans les régions à forte identité culturelle comme la bretagne, le pays basque, le tyrol…

L’industrialisation, l’éxode rural, la mode vestimentaire citadine ont eu raison du costume régional, c’est, par contre, à travers la poupée que la tradition du costume folklorique s’est poursuivie.

retour en haut de page


• • Poupées régionales, poupées folkloriques, poupées de pays ou poupées-souvenirs • •

Les poupées folkloriques font partie de notre patrimoine collectif et touchent à la fois l’univers du jouet, celui du costume et celui des objets-souvenir.

Les premières poupées en costumes de pays apparurent à la fin du XIXe siècle. Les poupées réalisées par les élèves des écoles normales dans le cadre d’un projet conduit par Marie Koenig remportèrent un vif succès à l’Exposition universelle de 1889 et une médaille d’or à l’Exposition de 1900. La plupart des grands magasins parisiens proposaient alors des poupées folkloriques.

Poupée réalisée suivant le projet de Marie Koenig

Jusque dans les années 1930, les poupées qui portaient un costume folklorique n’étaient pas principalement conçues comme un souvenir mais comme un jouet. On pouvait déshabiller la poupée et lui faire porter, occasionnellement, le costume traditionnel de telle ou telle région.

A partir de 1936, avec la généralisation des congés payés en France, tout comme dans les autres pays d’Europe, et avec la démocratisation du tourisme de masse, un nouveau type de poupée fit son apparition sur le marché : la poupée-souvenir.

La mode était alors aux petites poupées, souvent bon marché, qui rappelaient les costumes de la région où l’on passait ses vacances ou d’où l’on était originaire. Ces poupées étaient essentiellement réalisées en celluloïd et, dès les années 1960, en différentes matières plastiques. Aujourd’hui, on en fabrique encore en porcelaine et en vinyle.

Poupées folkloriques dans leurs boîtes d'origine
Carte postale Magali de poupées régionales

Catalogue Petitcollin, poupées folkloriques en celluloid moulé

Certaines entreprises s’étaient spécialisées dans la confection de ces poupées dites « poupées de pays ».

En France, les maisons bretonnes « Philippe » et « Le Minor », les maisons provençales « Magali » et « Royal Poupées », pour ne citer que les plus célèbres, déversèrent dans les boutiques de souvenirs de la France entière une multitude de poupées folkloriques qui témoignent de la richesse des traditions populaires de nos régions.

Normandie

Bretagne

Champagne

Nice

Toulouse

Grece

Alsace

Corse

Martinique

En Italie, des entreprises telles que « Lenci », « Magis » ou « Monel » et « Vecchiotti » en firent autant.
En Autriche, en Allemagne, en Angleterre, en Espagne, au Portugal tout comme en Grèce, en Belgique et aux Pays-Bas, les poupées-souvenirs firent également un malheur jusqu’aux années 1970.

Allemagne

Autriche

république Tchèque

Pologne

Finlande, laponie

Danemark

Italie

Espagne

Hollande

Ensuite, le phénomène s’est essoufflé, les habitudes touristiques ont évolué et ces petites poupées, si soigneusement gardées dans leur boîte en acétate transparent, ont vite pris ce petit air désuet, presque ringard, qui enchante, aujourd’hui les collectionneurs.

En tant qu’objet de collection, les poupées folkloriques ont connu trois décennies difficiles.
Les collectionneurs de poupées anciennes, essentiellement attirés par les poupées de prestige du XIX et du début du XX siècles, ont longtemps négligé, voire méprisé les poupées folkloriques. Depuis les années 1990, des amateurs de plus en plus nombreux se tournent vers ces poupées en appréciant particulièrement leurs détails vestimentaires et la richesse des références culturelles qu’elles véhiculent.

retour en haut de page


• • L'Europe et les poupées régionales • •

Drapeau de la CEE

Drapeaux des pays européens

Pour mémoire, l’Europe des 25 réunit les pays suivants : Allemagne, Autriche, Belgique, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Royaume-Uni, République Tchèque, Slovaquie, Slovénie, Suède.

Carte de l'Europe

Tous les pays d’Europe ont produit des poupées-souvenirs portant leurs costumes régionaux.
Certains sont très reconnaissables : la polonaise coiffée de longues tresses avec des rubans et des fleurs dans les cheveux, le tyrolien avec sa culotte en cuir et son chapeau en feutre piqué d’une plume, la hollandaise avec sa coiffe à coques et ses sabots, l’espagnole avec sa longue robe rouge à volants et sa mantille noire dans les cheveux.

Détail de vêtements

Détails de vêtements

Détails de coiffes

Détails de coiffes


Parmi les pays d’Europe, la France est l’un des pays a avoir connu une considérable variété de costumes folkloriques : différents d’une province à l’autre, parfois même d’un village à l’autre et comportant des variantes selon l’activité exercée, le statut familial ou la classe sociale.


retour en haut de page

 • • Une exposition aux couleurs de l'Europe • •

Cette exposition réunit plus de 500 poupées-souvenirs des années 1930 aux années 1970, fabriquées en celluloïd, composition, cellose, biscuit, tissu bourré ou matières plastiques, portant les costumes traditionnels des 25 pays de la Communauté Européenne et de leurs régions.

Ce voyage à travers l’Europe ravira les nostalgiques de ces poupées-souvenirs, les collectionneurs en quête d’une poupée d’une région peu connue, les passionnés de costumes folkloriques, les enfants qui découvriront la richesse des costumes traditionnels tout en révisant leur géographie.


Autour de l'exposition...





"contes et histoires d'Europe" histoires pour les enfants

Après votre visite du Musée, poursuivez le voyage dans le monde coloré des poupées régionales en écoutant des histoires des 4 coins de l'Europe, racontées par Vanessa Brunel...

Le mercredi 16h30 du 7 au 28 juin et le 19 juillet, les 13 et 20 septembre

Le mercredi 10h et 16h30 du 26 juillet au 23 août
sur réservation au 01 42 72 73 11
Durée visite + contes : environ 1 heure 30 - conseillé aux enfants de 3 à 10 ans
Tarifs (Musée + séance de contes) : 10 € - 8 € - 7 €




"Confectionne ta poupée folklorique en tissu" ateliers pour les enfants

Un atelier de réalisation d'une poupée en tissu bourré est proposé aux enfants de 5 à 12 ans. Chaque enfant, selon son âge et avec l'aide d'un adulte, aborde les différentes étapes de la confection de la poupée : rembourrage, couture, dessin du visage et du costume en s'inspirant de ceux présentés dans l'exposition.
A l'issue de l'atelier, les enfants peuvent visiter le Musée et l’exposition.


Matériel fourni - nombre de places limité : 5 à 11 enfants
les mardi et jeudi du 4 juillet au 31 août à 10h.
Durée 2h - Tarif : 12€ (atelier + visite du musée) - sur réservation au 01 42 72 73 11




Goûters d'anniversaire chez les poupées

Fête ton anniversaire en compagnie de tes amis et des poupées.
Visite libre du Musée avec questionnaire pédagogique + goûter (non fourni) + séance de contes.


Groupe 8-14p : 7€/enfant - 10€/adulte
Groupe 15-25p : 6,5€/p
sur réservation au 01 42 72 73 11





Une boutique-librairie spécialisée

La boutique du Musée, ouverte aux mêmes horaires que les salles d'exposition est également accessible sur ce site.

Elle propose des poupées-jouet et de collection, des vêtements et des accessoires, ainsi qu’une grande variété d’ouvrages et de produits dérivés.

Des poupées folkloriques seront, bien sur en vente durant cette exposition.


 


Une clinique pour poupées, baigneurs et peluches - Expertises de poupées

La clinique pour poupées du Musée répare les poupées anciennes, les baigneurs, les peluches ... et propose des expertises et des cartes d'identité pour poupées.

Véronique Derez, notre restauratrice, est généralement présente le jeudi de 11h à 16h mais vous pouvez, bien sur, venir tous les autres jours pour un devis.

Devis gratuit sur présentation de la poupée malade. Expertises et cartes d'identité payantes, sur rendez-vous et sur présentation des objets.





Un atelier de confection pour poupées

L'atelier de confection réalise des vêtements pour poupées sur mesure.

Isabelle Banon, notre couturière est à votre disposition les mardi et jeudi pour étudier vos projets.

Devis gratuit sur présentation de la poupée.




retour en haut de page


Prochaine exposition du 3 octobre 2006 au 18 mars 2007


Quel spectacle !
les arts du spectacle en poupées et jouets



Collections du Musée exposées hors les murs


• "Poupées d'artistes contemporains", Centre culturel Aragon Triolet d'Orly
du 22 juin au 24 juillet 2006

• "Bécassine une héroïne centenaire", Centre National et Musée Jean Jaurès de Castres
du 15 juin au 17 septembre 2006 www.ville-castres.fr

retour en haut de page



Tous droits réservés.