English | Contact | Presse
Accueil du site > Expositions > Les archives > Bécassine dévoile les Trésors de Loulotte

 Bécassine dévoile les Trésors de Loulotte

EXPOSITION : 3 février - 26 septembre 2015

Poupées rares et anciennes, trousseaux, exemplaires de La Semaine de Suzette, éditions originales des albums de Bécassine, objets dérivés charmants et insolites, documents et photographies… plus d’un millier d’objets seront dévoilés au public, parmi lesquels la collection personnelle de feu Claude Canlorbe-Languereau, alias Loulotte.

L’exposition qui dévoile les trésors de Loulotte

A l’occasion des 110 ans de Bécassine, le Musée de la Poupée-Paris met sous les feux de la rampe les trésors de Loulotte, personnage des aventures de Bécassine inspiré par la vraie Claude, fille unique de Maurice Languereau, l’éditeur du magazine La Semaine de Suzette, et de son épouse Yvonne, qui fut longtemps à la tête du rayon Bleuette. Poupées rares et anciennes, trousseaux, exemplaires de La Semaine de Suzette, éditions originales des albums de Bécassine, objets dérivés charmants et insolites, documents et photographies… plus d’un millier d’objets seront dévoilés au public, parmi lesquels la collection personnelle de feu Claude Canlorbe-Languereau, alias Loulotte. La visite s’adresse à tous : enfants d’hier nostalgiques de leurs poupées d’enfance, passionnés de couture et de mode, enfants d’aujourd’hui toujours sensibles au personnage de Bécassine, amateurs de bandes dessinées, collectionneurs de poupées, de jouets et de curiosa design…

JPEG - 57.6 ko

La revue enfantine La Semaine de Suzette

La Semaine de Suzette, revue pour enfants, fut fondée en 1905 par Henri Gautier, au moment de la séparation de l’Eglise et de l’Etat.

JPEG - 100.2 ko


L’éditeur donna le ton avant son lancement : « La Semaine de Suzette sera le complément récréatif d’une éducation religieuse et intelligente ». L’objectif de la revue était de divertir, amuser, instruire au travers de romans-feuilletons, contes, histoires illustrées, jeux, concours, pièces de théâtre, poésies, jeux d’intérieur et d’extérieur, ouvrages de couture, recettes de cuisine… tout en inculquant civisme, morale chrétienne et charité.

JPEG - 108.4 ko
JPEG - 101.8 ko
JPEG - 106.1 ko
JPEG - 99.9 ko
JPEG - 105 ko
JPEG - 61.9 ko


Le journal paraissait chaque jeudi et, durant 55 ans, de 1905 à 1960, sauf une interruption de 6 ans au moment de la deuxième guerre mondiale, il compta plusieurs centaines de milliers d’abonnés. La lectrice type était appelée « Suzette », elle avait de 8 à 16 ans avec une majorité de 10-14 ans et fréquentait des cours privés. Elle était francophone, habitait parfois les colonies, ou si elle habitait l’étranger elle souhaitait perfectionner son Français. Elle était plutôt de milieu bourgeois catholique et généralement fille de médecin, ingénieur, avocat ou diplomate. Aujourd’hui, les anciennes « Suzettes » ont souvent conservé leurs revues et parlent avec nostalgie de leurs poupées d’enfance.

Les poupées de La Semaine de Suzette

Parmi les héroïnes de La Semaine de Suzette, deux personnages ressortent plus particulièrement : Bécassine et Bleuette.

Bécassine

est née en 1905, sous la forme d’une planche réalisée en dernière minute pour permettre le bouclage du premier numéro du magazine. Elle ne reparut dans la revue qu’un peu plus tard pour répondre aux demandes des lectrices.

JPEG - 89.3 ko


Cette petite bonne bretonne, naïve, pleine de bonne volonté et d’énergie est née de la plume de Jacqueline Rivière, alors rédactrice en chef, et fut reprise dès 1913 par celle de l’éditeur Maurice Languereau connu sous le pseudonyme de Caumery (1867-1941). Le principal dessinateur qui croqua cet attachant personnage est le célèbre illustrateur Emile Joseph Porphyre Pinchon (1871-1953).

JPEG - 67.2 ko


Premier personnage féminin de bandes dessinées, Bécassine est toujours en phase avec son époque, elle sera tour à tour aviatrice, institutrice, alpiniste et, dès 1921, nourrice de la célèbre Loulotte.


Elle fera l’objet, à partir de 1913, d’une série de 27 albums dessinés par Pinchon et écrits par Caumery, dont le premier est « L’enfance de Bécassine ». Aujourd’hui les éditions Gautier-Languereau/ Hachette-Livre continuent de rééditer les albums originaux et d’adapter les textes pour les enfants de tous âges.

JPEG - 138.9 ko
JPEG - 137.2 ko
JPEG - 128 ko


Bécassine a su dépasser ce cadre pour devenir un mythe intemporel. Elle sera déclinée sous la forme de poupées portant son costume, parmi lesquelles les modèles en tissu bourré par Reine Degrais, mais également sous la forme d’une multitude d’objets à son image : manches de parapluie, lampes, jouets mécaniques, cendriers, porte-clefs, papeterie, figurines… Elle a aussi inspiré le personnage d’un film, une célèbre chanson interprétée par Chantal Goya et, plus récemment, un dessin animé diffusé au cinéma.

JPEG - 70.2 ko
JPEG - 42.1 ko
JPEG - 49.2 ko
JPEG - 90.2 ko


Bleuette

JPEG - 77.6 ko
JPEG - 72.8 ko

poupée chérie de plusieurs générations de petites filles, a porté un riche trousseau prêt- à-porter acheté aux bureaux de l’éditeur et par correspondance. Sa garde-robe pouvait aussi être enrichie par les vêtements confectionnés par les fillettes elles-mêmes, d’après les patrons publiés dans la rubrique « Nous habillons Bleuette » de la revue La Semaine de Suzette. Mascotte de la revue, offerte en cadeau aux abonnées en 1905, elle était fabriquée par la SFBJ et a mesuré successivement 27 cm jusqu’en 1933 puis 29cm. Sa commercialisation a pris fin en 1960 avec l’arrêt de la publication de la revue.

JPEG - 113.8 ko
JPEG - 79.7 ko


Elle est, depuis, tout comme son trousseau, un objet de collection très convoité et l’objet de nombreux ouvrages édités à l’intention des collectionneurs. Aujourd’hui encore, d’anciennes « Suzettes » recherchent avec nostalgie la poupée de leur enfance et une nouvelle génération de collectionneurs la recherche pour l’étonnante richesse de son trousseau comptant plus de 1000 tenues différentes.

JPEG - 91.9 ko


D’autres poupées seront diffusées par la revue, sans toutefois remporter le succès des deux précédentes :

Benjamine

JPEG - 88 ko

petite sœur de Bleuette née en 1926 et commercialisée durant très peu de temps.

Bambino

JPEG - 65.3 ko

son petit frère au corps de poupon né en 1928, mesurant 25 à 27 cm, qui eut un riche trousseau reflétant la mode de la première enfance, et produit jusqu’en 1960.

JPEG - 61.1 ko

Bamboula

JPEG - 102.7 ko

éphémère « petit compagnon nègre » paru à l’occasion de l’Exposition Coloniale en 1931.

Rosette

JPEG - 61.9 ko

la grande sœur de Bleuette, mesurant 35 cm, qui accompagna Bleuette de 1955 à 1960.

Loulotte

En 1921, année de la naissance de sa fille Claude, Maurice Languereau inventa pour les albums de Bécassine le personnage de Loulotte. La petite Loulotte grandit en même temps que Claude au fil des albums, de « Bécassine nourrice » à « Bécassine au studio » entre 1921 et 1939.

JPEG - 187.5 ko
JPEG - 39 ko


Les aventures de Bécassine se déroulent dans les lieux de vacances familiales des Languereau : le Pays Basque, la Normandie, les sports d’hiver au Mont d’Arbois, et à Paris durant l’année scolaire. Les photos familiales servirent souvent d’inspiration à Pinchon pour dessiner les albums de Bécassine. C’est la collection personnelle de Loulotte, feu Claude Canlorbe-Languereau qui est, aujourd’hui, présentée au public aux cotés du fonds du Musée de la Poupée-Paris et de quelques autres pièces de provenance privée pour cette exposition anniversaire qui s’annonce riche en réjouissances.

JPEG - 85.9 ko

Un livre hommage par Samy Odin "Bécassine dévoile les trésors de Loulotte"

JPEG - 56.4 ko

Bécassine et les poupées de La Semaine de Suzette à la lumière des archives privées de Loulotte, alias Claude Canlorbe Languereau, fille de l’éditeur de La Semaine de Suzette (1905-1960).
Cet ouvrage fait également office de catalogue de l’exposition.

80p - format 15X21 - Editions Musée de la Poupée-Paris - 20 € (frais de port en sus) PARUTION PRINTEMPS 2015 ! Réservez votre exemplaire dès maintenant ! boutique@museedelapoupeeparis.com

Une multitude d’ouvrages et de produits sur Bécassine, Bleuette, La Semaine de Suzette

JPEG - 72.3 ko

La boutique du musée propose un grand choix de produits anciens et actuels disponibles en ligne ou sur place uniquement pour la vaisselle. https://boutique.museedelapoupeepar…

BONNE VISITE !

JPEG - 68.9 ko
JPEG - 66.2 ko


JPEG - 91.6 ko
JPEG - 91.4 ko
JPEG - 60.7 ko


Les archives Stars d’Hollywood en poupées Héros de l’ORTF - la télévision française en jouets des années ’60 aux années ’80 Bécassine dévoile les Trésors de Loulotte Minuscules, l’univers ludique des poupées de poche Boules à neige Barbie Rétro Chic Poupées de mode du Second Empire ETHNIES, Poupées, reflets des Peuples Baby-boom la suite, poupées françaises 1960-1979 Poupées ’Made in Italy’, 1880-1979 Jouets de garçons Images exquises Barbie® et Ken® jouent les stars de tous les temps Ken®, 50 ans d’un modèle masculin Baby-boom poupées françaises, 1946-1959 Les poupées Le Minor Le retour du Père Noël Nouvelles icônes, des poupées Pandores aux Sybarites Maisons de poupées, l’art de la miniature Rêve ta vie avec Barbie Par amour pour les poupées Poupées et jouets : l’éveil des 5 sens Les poupées des Petites Filles Modèles Les mille et une vies de Barbie Quel spectacle ! les arts du spectacle en poupées et jouets L’Europe des 25 en poupées régionales et folkloriques Boules de poils, le meilleur de la peluche française, 1876-2006 Dodo l’enfant do : poupons et baigneurs, 1855-2005 Arts ménagers pour poupées : la vie quotidienne en miniature Les poupées de La Semaine de Suzette fêtent leurs 100 ans Les poupées Raynal : 50 ans de luxe pour petites filles Barbie raconte 5000 ans d’histoire du costume Tendres doudous : poupées et animaux en tissu Personnages de contes : hommage à la création Poupees de poche : de Mignonnette à Polly Pocket

MUSÉE DE LA POUPÉE

IMPASSE BERTHAUD
quartier Beaubourg
75003 PARIS
Rambuteau
01 42 72 73 11

Plan d'accès
Horaires

Musée & Boutique

mardi > samedi : 13h > 18h
fermé, dimanche, lundi et jours fériés

Tarifs

Adulte : 8 €
Etudiant (12-25 ans) : 6 €
Chômeur : 6 €
Senior (+de 65 ans) : 6 €
Enfant (3-11 ans) : 4 €
Handicapé : 4 €


Contactez-nous




f t G izi
+ : Contact | Presse | Liens | Plan du site |
© MUSÉE DE LA POUPÉE IMPASSE BERTHAUD quartier Beaubourg 75003 PARIS Rambuteau 01 42 72 73 11

Mentions légales G izi